Papaoutai – Pas par Stromaé ! Na !

Mes amis le savent, Stromaé, c’pas ma tasse de thé, ni de café… je suis pas fan de son style à lui ! Et le fait que la presse le compare à Brel… MAIS ALLO !! Brel quoi !!! Non non non je suis pas ok.

Par contre, je lui reconnais des mélodies sympas et des paroles poignantes !

Alors quand on tombe sur des petits covers comme ça…

Comment dire qu’elle a une voix… OUAH !

Je ne m’en lasse pas !

 

Dites-moi d’où il vient,
Enfin je saurai où je vais
Maman dit que lorsqu’on cherche bien,
On finit toujours par trouver
Elle dit qu’il n’est jamais très loin,
Qu’il part très souvent travailler
Maman dit « Travailler c’est bien »
Bien mieux qu’être mal accompagné !
Pas vrai ?
Refrain :
Où est ton papa ?
Dis-moi, où est ton papa ?
Sans même devoir lui parler,
Il sait ce qu’il ne va pas
Un sacré papa
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit faire au moins mille fois,
Que j’ai compté mes doigts
Hé, où t’es ? Papa où t’es ?

Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?

Quoi, qu’on y croit ou pas,
Il y aura bien un jour où on n’y croira plus
Un jour où l’autre on sera tous papa
Et d’un jour à l’autre, on aura disparu
Serons-nous détestables ?
Serons-nous admirables ?
Des géniteurs ou des génies
Dites-nous qui donne naissance aux irresponsables ?
Ah, dites-nous qui, tiens
Tout le monde sait comment on fait des bébés
Mais personne ne sait comment on fait des papas
Monsieur j’sais tout en aurait hérité, c’est ça ?
Il faut l’sucer d’son pouce ou quoi ?
Dites-nous où c’est caché ?
Ça doit faire au moins mille fois
Qu’on a bouffé nos doigts

Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?

Où est ton papa ?
Dis-moi, où est ton papa ?
Sans même devoir lui parler,
Il sait ce qu’il ne va pas
Un sacré papa
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit faire au moins mille fois,
Que j’ai compté mes doigts
Où est ton papa ?
Dis-moi, où est ton papa ?
Sans même devoir lui parler,
Il sait ce qu’il ne va pas
Un sacré papa
Dis-moi où es-tu caché ?
Ça doit faire au moins mille fois,
Que j’ai compté mes doigts

Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?
Où t’es ? Papa ou t’es ?

Pump up the volume

  • Comédie dramatique
  • Date de sortie : 5 décembre 1990
  • Réalisé par :  Allan Moyle
  • Avec : Christian Slater , Samantha Mathis , Cheryl Pollak, …
  • Année de production :  1990
  • Titre original : Pump up the volume
  • Durée : 1h36

En Arizona, dans les voitures, dans les maisons, partout, les étudiants du campus écoutent chaque soir une voix, celle de Harry la trique. C’est le disc jockey d’une radio pirate subversive installée dans la cave de sa maison. Cette voix cynique et fascinante séduit les étudiants car elle exprime la rage, les désirs, les frustrations de tous. Harry, qui n’est autre que Mark Hunter, élève du lycée Humphrey, veut garder l’anonymat. Nora, une jeune étudiante, captivée par sa voix entreprend de découvrir sa personnalité, le démasque et tombe amoureuse de lui. Cependant le suicide d’un adolescent après une émission, décide les services de police et les autorités à traquer la voix mystérieuse. Mark est arrêté, mais d’autres radios pirates naissent peu à peu dans la ville…


Suite à un article de 2girls, 1mag faisant une fois par semaine THE liste des films incontournables (genre Quand Harry Rencontre Sally…), cette semaine, on tombe sur… Pump Up The Volume !
Honte à moi je n’avais pas vu ce film !

Un teen movie comme les autres ? Pas que, et surtout pas à la façon American Pie & co………

Ça commence donc avec un Christian Slater en ados révolté et survolté sur les ondes et totalement timide renfermé la journée. Tout le lycée l’écoute et les émissions animées la nuit, animent tout l’établissement la journée.

D’un côté on a les adultes qui ne voient qu’un jeune rebelle qui fait l’apologie de l’anarchie et du mal… de l’autre on a des jeunes qui voient un porte parole de leur mal être… et au milieu, une histoire de namour trop meugnone !
Et bon grosso modo il va être dépassé par les effets de ses idées ; des jeunes incontrolables et qui ne veulent plus se taire, et des adultes, adultes… voulant justement tout contrôler, au nom de la sacro sainte démocratie.

Chritian Slater (que j’avais découvert à peu près à cette période dans Robin des Bois Prince des Voleurs) est vraiment, mais vraiment, super bon dans ce rôle !

A voir naturellement !!!

Ainsi soi-il !

edit

Punaise shame on me sur 10 générations !!!! J’ai carrément pas parlé de la bande son qui est… Pfffiou le bon temps comme on dit !