[Cinéma] Phoenix

Il la regarde mais ne la voit pas

 

 

Phoenix

  • Allemagne
  • Réalisation: Christian Petzold
  • Scénario: Christian Petzold, Harun Farocki
  • d’après: le roman Le Retour des cendres
  • de: Hubert Monteilhet
  • Interprétation: Nina Hoss (Nelly Lenz), Ronald Zehrfeld (Johnny Lenz), Nina Kunzendorf (Lene Winter)
  • Date de sortie: 28 janvier 2015
  • Durée: 1h38

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Nelly, une survivante de l’Holocauste revient chez elle sous une nouvelle identité. Elle découvre que son mari l’a trahie…

Lire la suite

Monuments Men

Monuments Men : Affiche

Date de sortie 12 mars 2014 (1h58min)
Réalisé par George Clooney
Avec George Clooney, Matt Damon, Bill Murray, Cate Blanchett, John Goodman, Jean Dujardin, Hugh Bonneville, Bob Balaban,…
Genre Historique , Aventure , Guerre
Nationalité Américain , allemand

La plus grande chasse au trésor du XXe siècle est une histoire vraie. MONUMENTS MEN est inspiré de ce qui s’est réellement passé.
En pleine Seconde Guerre mondiale, sept hommes qui sont tout sauf des soldats – des directeurs et des conservateurs de musées, des artistes, des architectes, et des historiens d’art – se jettent au cœur du conflit pour aller sauver des œuvres d’art volées par les nazis et les restituer à leurs propriétaires légitimes. Mais ces trésors sont cachés en plein territoire ennemi, et leurs chances de réussir sont infimes. Pour tenter d’empêcher la destruction de mille ans d’art et de culture, ces Monuments Men vont se lancer dans une incroyable course contre la montre, en risquant leur vie pour protéger et défendre les plus précieux trésors artistiques de l’humanité…

__________

J’ai enfin réussi à aller voir ce film !! Printemps du cinéma oblige, je ne pouvais pas passer à côté !!

Je ne comprends pas les critiques ou alors, on n’a pas vu le même film… Avec autant de critiques négatives, je m’attendais à un navet… Un truc long où je me serais endormie, lourd, pesant… Après tout ça parle de seconde guerre, c’est en dehors des combats… et c’est du Hollywood, donc oui ça aurait pu être un bon navet !!

Monuments Men : Photo Bill Murray, Bob Balaban, George Clooney, John Goodman, Matt Damon

Sans atteindre les sommets de certains classiques comme la Liste de Schindler, je peux vous dire que je n’ai pas était déçu une seul seconde.

Casting en or, sujet intéressant et maitrisé avec une pointe humour et d’émotion, et une réalisation au poil.

On était 4 à aller voir le film, et un du groupe n’a pas aimé… et je peux comprendre que les gens attendaient autre chose, peut être trop !!!Sûrement trop même !!! Il nous a dit que le film touchait à tout sans approfondir… un peu d’émotion, un peu d’humour… Mais je trouve justement que c’est très bien dosé !!
Le film remplit son rôle : nous divertir, nous informer sur une époque certes montrée 1000 fois au cinéma mais axée sur ses hommes de l’ombre, dont on ne nous parle pas assez en cours d’histoire… Parce qu’eux aussi on fait la guerre… Et ils avaient tellement raison de sauver notre histoire !!

Monuments Men : Photo Bob Balaban, George Clooney, John Goodman, Matt Damon

Parce qu’ils avaient raison… Hitler voulait détruire nos œuvres, notre histoire… Sans histoire, nous n’existerions plus, et c’est ce qu’il voulait. Ce projet Néron, je ne connaissais pas ! Que des hommes étaient morts pour sauver la Madonne de Bruges…
Et vraiment, c’est très intéressant de les suives. On s’y attache et certaines scènes sont amusantes et d’autres plus chargées en émotion, mais c’est bien dosé, bien rythmé…

George Cooney soigne le décor, et l’époque est bien retranscrite.

Monuments Men : Photo Cate Blanchett, Matt Damon

Et puis parlons du casting de fou : George Clooney, Matt Damon, Bill Murray, Cate Blanchett, John Goodman, Jean Dujardin, Hugh Bonneville, Bob Balaban… Et ils sont tous extras, et dans chacun des personnages, je reconnais l’acteur… Bill Murray nous fait du Bill Murray, et Dujardin n’est en rien ridicule parmi ces têtes d’affiches.

A voir en VO pour apprécier les dialogues en anglais/allemand/français !! Le français de Matt Damon aurait même mérité d’être sous titré !! 😉

J’ai vraiment beaucoup aimé !

Monuments Men : Couverture magazine

Monuments Men : Couverture magazine

signature

Babysitting

Date de sortie 16 avril 2014 (1h25min)
Réalisé par Philippe Lacheau, Nicolas Benamou
Avec Philippe Lacheau, Alice David, Vincent Desagnat, …
Genre Comédie
Nationalité Français

Faute de baby-sitter pour le week-end, Marc Schaudel confie son fils Remy à Franck, son employé, « un type sérieux » selon lui. Sauf que Franck a 30 ans ce soir et que Rémy est un sale gosse capricieux. Au petit matin, Marc et sa femme Claire sont réveillés par un appel de la police. Rémy et Franck ont disparu ! Au milieu de leur maison saccagée, la police a retrouvé une caméra. Marc et Claire découvrent hallucinés les images tournées pendant la soirée.

__________

Il est de ces films qu’on a pas prévu de voir et comme je suis dans ma période ‘Yes’ ben j’ai troqué Monuments Men contre Babysitting !!

Bon déjà je dois dire que je connaissais pas l’histoire, pas les acteurs (à part Gérard Jugnot et Clotilde Courreau, mais on les voit pas tant que ça au final)…Donc quand le type devant le ciné nous donnait 4 places gratos pour l’avant première avec l’équipe du film, on a dit Banco !

Je ne veux rien révéler des gags du film, donc je ne donnerais que mon sentiment et très honnêtement… Je n’ai jamais autant ri devant un film !!

Mais vraiment hein…

Pas un moment de répit… Pas un moment où tu as le temps de regarder ta montre, ton téléphone !! Et ne pas prendre de pop corn ou autre… c’est bon pour s’étouffer !!

Faut préciser aussi que les gags ont une génération ! Je pense que si ma mère voyait la scène des karts à la fête foraine, elle ne verrait pas le gros délire de Mario !

Le scénario est bien pensé et sans être folichon, il a le mérite de ne pas être une succession de gags comme certains films (N’importe qui de Rémi Gaillard par exemple)… J’aime aussi beaucoup l’idée de base qui est que nous découvrons la soirée en même temps que les parents la visionne ! Il y a ce côté caméra épaule qui me plait… et qui ne donne pas trop le tournis donc pari gagné !

Les acteurs sont une bande de potes, et ça se ressent dans le film, et puis bon… après le film on en a eu la preuve !! Ils étaient toujours aussi foufou !!

Le gamin est énorme !! Touchant, agaçant, mais très très bien interprété !!

C’est clairement un film que je recommande à 200% pour passer un moment sans réfléchir, et juste à se bidonner !!

signature

Arrête ou je continue…

Arrête ou je continue

Date de sortie 5 mars 2014 (1h42min)
Réalisé par Sophie Fillières
Avec Emmanuelle Devos, Mathieu Amalric, Anne Brochet, …
Genre Comédie
Nationalité Français

Pomme et Pierre.
Ils sont ensemble depuis longtemps. Trop longtemps ?
Ils sont pris dans cette combine qu’est devenu leur couple, ce discret désastre, pris dans ce numéro qui se joue presque malgré eux.
« Arrête ou je continue » l’un comme l’autre pourrait le dire.
Ils ont l’habitude de longues marches en forêt. Au cours de l’une d’elle, Pomme refuse de rentrer. Non. Juste non. Qu’il lui file le kway, qu’il lui file le pull, qu’il lui file le sac, elle reste…
Elle disparaît dans les taillis. Sans fracas…

__________

Je ne devais pas aller voir ce film à la base… J’avais rdv avec Crush et ma pot’ovs Lina pour aller voir Only Lovers Left Alive… Crush étant à la bourre, on a choisi un film un peu au pif et celui-ci… Ben pourquoi pas !

A la fin du film je me suis limite exclamée « OH MAIS NON !! »… En fait non pas « limite » !! J’ai bel et bien crié dans le ciné !

C’est une histoire d’amour… En fait c’est plutôt l’histoire de la fin d’une histoire d’amour…

Quand on sort du film on a l’impression que les acteurs ne savent pas jouer, que les dialogues sont plats, que c’est long, ennuyeux…

En fait non… Enfin si, c’est long, plein de silence, plein de longueurs, plein de phrases jouées comme au théâtre… Puis j’ai réalisé que c’était volontaire tout ça ! ça raconte l’histoire, le moment où ce couple n’est plus… où ils jouent au papa et à la maman et où les phrases ne sonnent plus naturelles… ça sonne faux…

– Qu’est ce que tu veux que je te dise ?
– Je sais pas.
– C’est une question d’amour ?
– Voilà c’est ça, c’est une question d’amour…
– Alors je t’aime
– C’est trop tard.

Ce moment où Pomme renverse son couple, où elle prend ce sac qu’elle veut porter, où elle part dans la forêt… Ou Pierre ne sait pas s’il doit la suivre, l’attendre, partir…
Ce moment où il se rend compte qu’il l’aime, alors qu’elle dans la nature se rend compte de ce qu’elle vaut…
Et quand elle rentre… Ce moment où elle réalise qu’il l’aime, qu’il l’a toujours aimé, mais que voilà, les choses sont telles que c’est trop tard !

Et Pierre aura beau avoir récupérer ses petits bâtons taillés… Il aura beau remonter les aiguilles de l’horloge en lui disant qu’il y a le temps… ça ne marche plus ! Pomme est déjà partie…

Le film est truffé de moments « drôles », des comiques de situation où le couple préfère rire, et le public aussi, plutôt que de pleurer… Cette montée dans un autobus, la scène du champagne, le pique-nique au tarama.

C’est une comédie oui… Une comédie secrètement tragique, et qui m’a laissée échapper un cri à la fin…

Parce que moi à ce moment là, je voulais un film qui me fasse rêver, un film qui me montre que l’amour peut durer, peut tout sur monter… Et là, je me suis revue, Pomme, demandant des choses à un homme qu’il ne comprenait pas… Qui pouvait être muet, froid et l’instant d’après dire que tu es la femme de sa vie… Et le croire !! Parce que oui il le pensait ! Mais ce n’était pas l’homme de ma vie à moi.
Et Pomme, Pierre n’était pas son amour…

J’ai revu ces jeux d’enfants où tu claques ton copain en rigolant, et où lui aussi te claques un peu plus fort et vous rigolez ensemble, fort… Et les claques continuent, de plus en plus fort… Et où à la fin tout le monde s’énerve, tout le monde pleure, tout le monde à mal !

Si je recommande ? Pas à tout le monde c’est sûr, tout le monde n’aimera pas cette lenteur et cette réalité mise en scène de manière si vraie et qui ne fait pas rêver !

signature

Un peu d’Oscar chez Didi

Ben oui, on ne coupe pas à l’actu… Et je suis surtout très déçue que Di Caprio n’ai toujours pas d’Oscar… Sérieusement !!! Non pas que je sois fan hystérique de cet acteur, mais j’aime son parcours… Et puis il m’a fait craquer dans Romeo+Juliet… Et puis, il a une filmographie impressionnante et il prend de la gueule je trouve ! Passer de l’acteur à ados et ce grand nom d’Hollywood… La moindre des choses aurait été que ça se ressente avec un oscar ! Bref, va comprendre !!

Ah et clin d’œil à Jennifer Lawrence que j’adore, mais alors vraiment beaucoup… Pourtant c’est rare que j’ai des coups de cœur pour des actrices, mais elle, elle est top, belle, simple, bourrée d’humour, elle a une voix de ouf… et elle joue sacrément bien !! Et se vautrer sur le tapis rouge ça lui ressemble tellement !!!!

Voilà pourquoi je l’aime tant : (et si tu comprends pas tout, je pense que rien qu’à voir sa bouille, on a l’essentiel !)

jennifer-lawrence-oscar-fall-1 jennifer-lawrence-oscar-fall-2

jennifer-lawrence-oscar-fall-3 jennifer-lawrence-oscar-fall-4

jennifer-lawrence-oscar-fall-5 jennifer-lawrence-oscar-fall-6

Et cette année… Bam sur le tapis cette fois !!! Elle s’est pris les pieds dans un cone orange, de la même couleur que sa robe… Elle était explosée de rire !

Elle me fait penser à une gosse incontrôlable qui prendrait Hollywood pour un tapis de jeu !! J’adore !!!

Voilà en résumé les récompenses :

  • Meilleur film : 12 Years a Slave
  • Meilleur acteur : Matthew McConaughey (Dallas Buyers Club)
  • Meilleure actrice : Cate Blanchett (Blue Jasmine)
  • Meilleur acteur dans un second rôle : Jared Leto (Dallas Buyers Club)
  • Meilleure actrice dans un second rôle : Lupita Nyong’o (12 years slave)
  • Meilleurs costumes : Gatsby le Magnifique
  • Meilleur maquillage et coiffure : Dallas Buyers Club
  • Meilleur court-métrage d’animation : Mr Hublot
  • Meilleur film d’animation : Frozen
  • Meilleur court-métrage : Hélium
  • Meilleur court-métrage documentaire : The Lady In Number 6: Music Saved My Life
  • Meilleur documentaire : 20 Feet to Stardom
  • Meilleur film en langue étrangère : La Grande Bellezza
  • Meilleure chanson originale : Frozen
  • Meilleur scénario adapté : 12 Years the Slave
  • Meilleur scénario original : Spike Jonze pour « Her »
  • Meilleurs décors : Gatsby le Magnifique

Gravity : huit oscars pour le meilleur montage, le meilleur mixage de son, le meilleur montage sonore, la meilleure photographie, les meilleurs effets visuels, la meilleure musique de film, le meilleur montage celui du meilleur réalisateur remis à Alfonso Cuaron.

Les Oscars d’Honneurs ont été décernés à Angela Lansbury, Steve Martin, Piero Tosi.
Le Jean Hersholt Humanitarian Award revient à Angelina Jolie.

Allez pour le côté girly glam’ du blog, je vous laisse avec les p*** de robes…

Jennifer Lawrence : Elle porte une robe Christian Dior.

Charlize Theron : Elle porte une robe Christian Dior.

Sandra Bullock : Elle porte une robe Alexander McQueen.

Emma Watson : Elle porte une robe Vera Wang.

Jennifer Garner : Elle porte une robe Oscar de la Renta.

Anne Hathaway : Elle porte une robe Gucci.

Jessica Biel : Elle porte une robe Chanel Couture et des bijoux Tiffany.

Kate Hudson : Elle porte une robe Versace.

Angelina Jolie : Elle porte une robe Elie Saab.

Amy Adams : Elle porte une robe Gucci Couture.

Lupita Nyong’o : Elle porte une robe Prada.

Julia Roberts : Elle porte une robe Givenchy.

Cate Blanchett : Elle porte une robe Armani Privé.

Penelope Cruz : Elle porte une robe Giambattista Valli.

Naomi Watts : Elle porte une robe Calvin Klein Collection.

Lady Gaga : Elle porte une robe Atelier Versace.

Et niveau mecs, je ne mettrais que….

En plus d’avoir été récompensée… cette chanson me parle beaucoup en ce moment !!!

Banshee (saison 1)

 

Créée par Jonathan Tropper, David Schickler (2013)
Avec Antony Starr, Ivana Milicevic, Ulrich Thomsen plus
Nationalité Américaine
Genre Drame
Statut En production
Format 52 minutes

Banshee, une petite ville des Etats-Unis en territoire Amish, en Pennsylvannie, est quelque peu perturbée par un nouvel arrivant énigmatique, expert en arts martiaux, qui se fait passer pour le remplaçant du shérif récemment assassiné. Il a bien l’intention de faire régner la loi, mais à sa manière, concoctant des plans qui ne servent que son intérêt…

__________

En regardant cette série, c’était sans grande conviction au début… Si le synopsis est simplissime, ce n’est pas du tout le cas de cette série qui n’est pas à mettre entre n’importe quelles mains…

Nous voici avec une série qui sort des chemins battus, et crée par les mêmes petits génies qui nous ont fait True Blood. Contrairement à la plupart des séries mettant en scène un héros ou une héroïne (même avec des problèmes personnels importants, genre il est alcoolique), cette série a pour héros des criminels et délinquants (mais pas genre à la Dexter hein !)
Alors non, ce n’est pas foncièrement parlant une série amorale mais ici les personnages ont une idée particulière de la justice et ils ont même un certaine code de l’honneur (Après tout même les pirates en avaient un !!)

La plus grande réussite vient dans l’écriture des personnages, jamais plats, toujours tiraillé par leurs doutes, leurs secrets, leurs peurs. Ils sont tous bien écrits, même le dernier des salauds a des nuances de personnalité et est intéressant à suivre.

L’autre réussite est la mise en scène et le parti pris des créateurs : on a des hommes violents, qui sont prêt à tout pour garder leur trafic ou le prendre à d’autres, alors ça dézingue en masse, il y a des combats à mains nues quasi-gore, des exécutions particulièrement sordides et rien n’est épargné au téléspectateur. Le genre de violence vue dans American History X…
La série est ouvertement adulte et mature, sans jamais tomber dans le bourrin ou la violence gratuite.

Perso, j’ai adoré ! Mais genre vraiment… ça ressemble à ces séries qu’on sait qu’elles vont durer car tout y est… Y a des personnages tellement riches qu’on a de quoi renouveler là série encore un bon moment… Les personnages secondaires ne demandent qu’à passer au premier plan ! (en plus le rôle principal est comme qui dirait pas mal !)

 

La seule chose qui pour moi freine le fait que je ne peux pas recommander à tous cette série c’est cette violence crue ! Donc âmes sensibles s’abstenir ! Même moi assez adepte de ce genre de film et qui ne détourne pas les yeux, je me suis entendue plusieurs fois sortir un « Oh Putain » quand on voit une fracture ouverte par ci, un crane enfoncé par là… (si du détourne le regard juste sur le gif au dessus, n’essaie même pas la série !!)

 

Essaye moi

Date de sortie : 15 mars 2006 (1h30min)
Réalisé : par Pierre-François Martin-Laval
Avec : Pierre-François Martin-Laval, Julie Depardieu, Pierre Richard, Kad Merad, Isabelle Nanty,…
Genre : Comédie , Romance
Nationalité : Français

Quand Yves-Marie, 9 ans, demande à Jacqueline, qui a son âge : « Épouse-moi », elle répond par une pirouette : « Le jour où tu vas dans les étoiles, je te donne ma main. »
24 ans plus tard, quand Yves-Marie, devenu cosmonaute, vient sonner à la porte de Jacqueline, celle-ci s’apprête à épouser Vincent et a tout oublié de sa promesse. Alors Yves-Marie a une idée : « Essaye-moi une journée avant de dire non ! »

__________

Hier soir j’étais en mal de douceur… Je parle pas en manque de mec hein !! Non de cette douceur de l’enfance ! Puis j’ai repensé à ce film, je me suis fait un grand bol de chocolat chaud Milka, et sous mon plaid doudou et armé de mon Bourriquet, j’ai re regardé Essaye Moi…

J’ai du mal à trouver les mots pour vous décrire toute la poésie qu’il y a dans ce film !

De base je ne suis pas adepte des comédies françaises que je trouve bien souvent trop lourdes et sans saveur…

Mais il y a quand même des exceptions comme La Cité de la Peur, Les Bronzés font du Skis, Le père Noël est une ordure ou Le dîner de cons… Mais il faut avouer que là, comédie ne s’allie pas avec poésie ou enfance…

Les Robins des Bois c’est une bande d’humoristes que j’affectionne depuis longtemps, j’ai même l’intégrale de La Cape et l’Épée chez moi ! Pef a toujours été le plus lunaire de la bande, le plus enfantin… Tout Pef se retrouve dans Essaye-moi : hésitant, gaffeur, émouvant et sortant des aphorisme de son cru. Entre poésie, burlesque et vaudeville, Essaye-moi explore une voie différente dans la comédie française.

– C’est quoi cette coupe ? C’est une coupe de fruit ?? NON !! C’est une coupe de merde !!!
– Han voilà… Je m’étais fait une jolie raie…

– C’est marrant la vie ! Quand j’étais petit je vous trouvais vieux, maintenant que vous êtes vieux je trouve que vous faites plus jeune que votre âge !
– C’est un compliment ou bien… ?

Pour son premier film, Pef s’entoure d’acteurs qui rendent juste cette histoire et qui ont su apporter la bonne couleur : Isabelle Nanty en belle maman, Pierre Richard en papa poule, Kad Merad en futur mari, et Julie Depardieu en celle qui fait battre le cœur de Yves-Marie.

Parce que Yves-Marie, il aime comme un enfant est amoureux… De tout son coeur ! Parce que quand tu as 9 ans, rien n’est impossible pour ton amoureuse… Elle veux que tu sois cosmonaute ? Ok. Yves-Marie il est un de ces adultes dont on se moquerait parce qu’on le trouverait un peu bête, simplet… Mais c’est juste un adulte qui est encore enfant. Avec toutes les plus belles choses de l’enfance qu’on ne devrait jamais perdre… Cette spontanéité à dire les choses, les plus belles comme les plus dures… Ces petites étoiles dans les yeux quand on voit la magie des choses au quotidien… Quand un simple visite au zoo te fait sauter de joie…

De la poésie, du burlesque, de la douceur, de l’enfance au service d’une jolie histoire toute simple qui met en lumière tout le talent de Pef !

Je le recommande vivement, car plus je regarde ce film, plus je l’aime ! Parce qu’on devrait tous garder notre part de Yves Marie un peu moins enfouie sous nos histoires d’adultes !

Clique ici si tu veux le voir en streaming ♥

La Belle et la Bête

Date de sortie : 12 février 2014 (1h52min)
Réalisé par : Christophe Gans
Avec : Vincent Cassel, Léa Seydoux, André Dussollier, …
Genre : Fantastique , Romance
Nationalité : Français , allemand

1810. Après le naufrage de ses navires, un marchand ruiné doit s’exiler à la campagne avec ses six enfants. Parmi eux se trouve Belle, la plus jeune de ses filles, joyeuse et pleine de grâce.
Lors d’un éprouvant voyage, le Marchand découvre le domaine magique de la Bête qui le condamne à mort pour lui avoir volé une rose.
Se sentant responsable du terrible sort qui s’abat sur sa famille, Belle décide de se sacrifier à la place de son père. Au château de la Bête, ce n’est pas la mort qui attend Belle, mais une vie étrange, où se mêlent les instants de féerie, d’allégresse et de mélancolie.
Chaque soir, à l’heure du dîner, Belle et la Bête se retrouvent. Ils apprennent à se découvrir, à se dompter comme deux étrangers que tout oppose. Alors qu’elle doit repousser ses élans amoureux, Belle tente de percer les mystères de la Bête et de son domaine.
Une fois la nuit tombée, des rêves lui révèlent par bribes le passé de la Bête. Une histoire tragique, qui lui apprend que cet être solitaire et féroce fut un jour un Prince majestueux.
Armée de son courage, luttant contre tous les dangers, ouvrant son coeur, Belle va parvenir à libérer la Bête de sa malédiction. Et se faisant, découvrir le véritable amour.

___________

Je suis très très très partagée sur ce film… Mais c’est la faute à Disney !!

Non mais soyons réaliste, personne ne connaît la VRAIE histoire de La Belle et la Bête… Mais en fait c’est parce qu’il n’y a pas de vraie histoire… C’est un conte qui est issue de la tradition orale et il n’y a pas de réel auteur… Un peu comme Tristant & Iseult…

Alors il y a plusieurs versions écrites, et en fait, tous s’accordent à dire que c’est une histoire d’amour, au delà des apparences…

Sauf que voilà, pour moi, c’est Disney quoi.

C’est Belle fille d’un inventeur, une rêveuse plongée dans ses bouquins… C’est la Bête, maladroite, avec une caractère de cochon mais super attendrissante ! C’est un inventeur… C’est Gaston, c’est Philibert, c’est le Fou, c’est Big Ben et Lumière !!!

Sauf que le film n’est pas du tout dans l’adaptation de cette version tu vois, mais plutôt du roman de Gabrielle-Suzanne de Villeneuve, qui date de 1740… Donc y a les 6 enfants… y a un marchand qui fait faillite… y a une rose oui, mais qui n’a pas le même rôle…

Bon objectivement j’ai trouvé que c’était un beau film ! Visuellement, les paysages maquent un peu de profondeur, mais les costumes sont juste superbes… Belle est magnifique, malgré qu’elle soit interprétée par Léa Seydoux que je n’aime pas particulièrement… La voix de Vincent Cassel est parfaite pour cette Bête…
Pour apprécier le film il faut oublier Disney !

Malgré un monde féérique, des décors magiques, des costumes splendides, certains détails m’ont chiffonnée.
Des personnages absolument pas indispensable (frères et sœurs qui au final ne servent pas à grand chose …), les chiens de chasse transformés en petites bêtes aux yeux mouillées, certes elles sont très mignonnes hein…, mais elles ne servent à rien du tout !! La Belle les croise quasi jamais, elles passent le film cachées…

J’ai trouvé aussi l’histoire beaucoup trop centrée sur Belle. Et on ne connaît pas la Bête… juste à travers les flash back de sa vie de prince.

Quant a l’histoire d’amour… elle est complétement inexistante !! Belle voit une fois par jour la Bête au moment du dîner, et encore, celui-ci lui impose de se taire… et bam le plan d’après elle est amoureuse… On a beau être dans un conte… ce n’est pas crédible… Dans le dessin animé, Belle et la Bête passent de vrais moments ensemble…

Et alors bon… La fin aurait pu être mieux … Enfin je veux dire ok qu’ils soient heureux ensemble avec pas grand chose… Mais voir le prince ratisser le jardin, j’appelle pas ça un happy ending !!

Au niveaux des acteurs, Vincent Cassel est formidable en prince déchu transformé en bête hargneuse, ce rôle lui va à ravir, on accroche tellement vite a sa voix. Mais grosse frustration car on ne le voit quasi pas en bête… Dommage de ne pas avoir développé cette partie là ! Il aurait même pu être intéressant, avec un acteur comme Cassel de ne fair ele film que du point de vue de la Bête, tiraillée entre l’homme et l’animal et qui voit arriver dans sa vie cette Belle, douce, innocente, mais qui n’a pas peur de lui !
André Dussollier colle parfaitement bien au rôle du père de Belle j’ai trouvé.
Bon et puis…Léa Seydoux… ! Personnellement je n’ai absolument pas du tout accroché, beaucoup d’actrices françaises auraient été beaucoup mieux en Belle… Je la trouve inexpressive, et effrayée, amoureuse ou autre, elle a toujours la même tête… Puis je l’ai trouvée fade, trop blonde, trop passive, trop… pas assez Belle en fait…

Pas mal de points négatifs, mais je suis quand même relativement contente de l’avoir vu…

Castle

Faut que je vous parle de cette série c’est O-BLI-GE !!!

Créée par : Andrew Marlowe (2009)
Avec : Nathan Fillion, Stana Katic, Molly C. Quinn, …
Nationalité : Américaine
Genre : Comédie, Drame, Policier
Statut : En production
Format : 42 minutes

Richard Castle est un écrivain à succès spécialisé dans les thrillers. La police s’intéresse de près à lui lorsqu’un tueur copie les meurtres mis en scène dans ses romans. Une fois cette affaire résolue, Castle devient consultant pour la police de New York…

___________

Pour de vrai il devient consultant car il a trouvé la muse de ses prochains romans : Beckett ! Et que comme il est très ami avec le maire, ben il va avoir un gros passe droit pour l’accompagner sur ses enquêtes !

Castle j’avais jamais trop entendu parler de cette série… Quand je vais chez mes parents ça m’est arrivé 2/3 fois de tomber sur des extraits pendant la pub, de trouver ça sympa puis de me dire que c’est encore une énième série policière… et donc bof…

Sauf que là ben je me suis lancée pendant la pénurie de série due à la pause hivernale !

Et comment te dire que j’arrive pas à en décrocher ?!

Alors attention, ça ne révolutionne pas le genre des séries policières hein… mais Castle est un petit bijou de personnage drôle et attachant !! C’est d’ailleurs bien pour ça que le commissariat le tolère d’ailleurs et c’est aussi ce qui fait tout le charme de la série ! Son côté fanstasque de l’écrivain à l’imagination débordante est un réel atout ! Et bon… l’acteur, moi perso je le trouve particulièrement charmant, voir même plus ! Parce qu’il a ce côté nounours toujours en costard, qui est truffé d’humour !

Bien sûr comme il se doit, il y a une relation de rapprochement dès le départ avec sa muse, qu’en fait il insupporte au début, on le voit bien !! Mais qui en réalité est une de ses plus grandes fans ! Et comme il renvoie à la base une image de dragueur un peu imbus de sa personne, elle lui envoie dès qu’elle peut des petits taquets bien placés ! Et dès qu’il a le dos tourné, on voit le sourire de la fan, et ça donne des situations assez drôles…

Exemple du début de la saison 3 où Castle ne suit plus les enquêtes avec elle (je ne spoile pas, je ne vous dis pas pourquoi). Ils se retrouevent par hasard, lui enquêtant de son côté. Ils font un pari. Si il trouve en premier le coupable, il revient enquêter, si elle trouve, il ne revient plus. Ben l’air de rien, sans que Castle le voit, elle va le laisser gagner et genre à la fin, ça l’embête qu’il revienne mais c’est le jeu ma pauvre Lucette !! Et dès que Castle tourne le dos, Big Smile de la nana contente de son coup !!! Et des collègues pas dupes 🙂

Les enquêtes en elles même sont pas révolutionnaires et l’idée de base de la série est pas mal mais bon, rien de bien folichon…

Le génie réside dans un casting de fou qui fait absolument toute la série !!! On voit que les acteurs jouent ensemble et s’adorent. Et que Castle a pas à se forcer beaucoup pour être Castle 😉 Et franchement, cette série est géniale !!!

Je recommande +++++ !!

Homefront

Date de sortie : 8 janvier 2014 (1h40min)
Réalisé par : Gary Fleder
Avec : Jason Statham, James Franco, Winona Ryder plus
Genre : Action , Thriller
Nationalité : Américain

Ancien agent de la DEA (Brigade américaine des stupéfiants), Phil Broker se retire dans un coin tranquille de la Louisiane avec sa fille pour fuir un lourd passé… Mais Broker ne tarde pas à découvrir qu’un dealer de méthamphétamines, Gator Bodine, sévit dans la petite ville et met en danger sa vie et celle de sa fille. Face à la menace et à la violence croissantes, Broker n’a d’autre choix que de reprendre les armes…

Adaptation du roman de Chuck Logan.

____________

Film que je suis allée voir avec mes parents, ma mère étant assez fan de Jason et de ce genre de film ^^

Je vais essayer de me rien dévoiler !! 😉

La première scène d’action du tout début du film, parfaitement réussie, laisse présager du reste, c’est à dire de scènes effectivement de très bonnes qualités. Jason Statham est particulièrement bien mis en valeur dans ce type de film, il ne joue pas les gros bras, et on a juste ce qu’il faut de sensibilité =)


Amateur de film d’action vous serez comblés !! Réalisé par Gary Fleder et un scénario écrit par Sylvester Stallone, Homefront nous donne une intrigue engageante, certes prévisible mais diaboliquement efficace. Les scènes d’actions sont tous très bien exécutées, avec sans excepter un casting vraiment alléchant. On retrouve avec Jason Statham, un James Franco très bon en bad boy, et qui apporte une touche inquiétante. Un bon affrontement entre Statham / Franco.


Le suspens est au rendez-vous, et celui-ci nous tient en haleine pendant toute la durée du film. Aucun temps mort. La mise en scène est énergique. On peut dire qu’il y a d’étonnantes compositions à contre-emploi de Winona Ryder et Kate Bosworth.

Jason c’est quand même le seul mec qui passe deux heures en chemise de bucheron à carreau, en boots Caterpillar, casquette, jean etc… sans une seule fois faire plouc ‘ricain ^^ !!

Bref, c’est jouissif, violent, captivant et surtout efficace !! On tient là, l’un des meilleurs film de Jason Statham, à mon goût !!
Je le conseille à tous…

Le voile des Illusions

  • Date de sortie 7 mars 2007 (2h4min)
  • Réalisé par John Curran
  • Avec Naomi Watts, Edward Norton, Liev Schreiber, …
  • Genre Drame , Romance
  • Nationalité Américain , chinois , canadien

Londres, 1920. Après un mariage trop vite accepté pour convenances sociales, Kitty part avec son mari, Walter, médecin bactériologiste, pour vivre à Shanghai où il doit mener des recherches. Rapidement, la jeune femme tombe amoureuse d’un autre homme.
Lorsque Walter découvre l’adultère dont il est victime, il promet à Kitty de lui accorder un divorce qui ne mentionnera pas son infidélité et lui conservera ainsi une réputation sans tache, si son amant quitte sa femme pour l’épouser. Walter sait que cet homme place sa carrière avant ses nombreuses conquêtes féminines…
Abandonnée par son amant, brisée, Kitty accompagne son mari dans une région où une épidémie de choléra balaie les populations et où les guerres locales font rage…

___________

Ce film est un de mes préférés… Il déborde de passion sans tomber dans la caricature ou le côté gnangnan de certaines romances…

Les paysages sont époustouflants, ça donne envie de partir pour la Chine !!

A la base j’aime vraiment beaucoup Edward Norton comme acteur. Il peut aussi bien jouer le bad boy (American History X) que le mec ultra classe, et toujours de manière très juste.

J’ai regardé ce film pour lui. Et je n’ai pas du tout était déçue, il est fidèle à lui même : brillant !

La bonne surprise c’est Naomi Watts, que à l’époque, je connaissais peu… Je dois dire que les années 30 lui vont à merveille et ce rôle, de femme qui évolue durant les 2 heures du film, lui va super bien. De la petite fille gâtée pleine de rêve, on arrive à une femme passionnée, amoureuse, forte… Dans un pays impitoyable, en pleine guerre et épidémie !

Le duo fonctionne bien et il est crédible tant dans la passion, que dans cette distance du départ…

Un film émouvant, beau, et une bande son qui a reçu un Grammy et qui le mérite bien ! (avec Satie en prime ♥)

A voir, revoir, et re re re re … re revoir !!! ♥

Elementary vs Sherlock (saison 1)

Sacrilège, je vais traiter les deux séries en même temps !!!

Mais avant de crier « Hérétiiiiique »… On lit, et après on me brûlera si besoin 😉

Donc d’un côté on a une version US, de l’autre GB, et dans les deux cas, un Sherlock Holmes moderne !!

Londres contre New York

La première des deux à avoir vu le jour est Sherlock. La série britannique, diffusée sur BBC One depuis 2010 me semble et c’est le bébé de Steven Moffat (Doctor Who, ça vous dit quelque chose ??) et Mark Gatiss. Comme dans les bouquins de Conan Doyle, leur Sherlock Holmes vit à Londres.
Elementary, apparue sur CBS en 2012 (bouuuuh les vilains ricains qui copient et font des remake) se passe à New York. Le détective est toujours anglais qu’on se rassure !! Et il est venu de London où il était consultant pour Scotland Yard, à cause que… je ne spoilerai pas la suite non non !! Et en gros il reprend le consulting pour NYPD !


Sociopathe geek contre Sheldon tatoué

Y a une chose que les deux séries ont en commun c’est que leur Sherlock Holmes est très ressemblant à l’original que Conan Doyle a décrit : un détective privé, toxicomane et énigmatique, et doté d’une intelligence, d’un esprit vivace et d’un sens de la déduction hors du commun qui lui permettent de résoudre n’importe quelle enquête. Il fait généralement appel à la logique et à la réflexion, même s’il lui arrive de se laisser guider par des intuitions et des coups de folie.
Le personnage de Sherlock, incarné par Benedict Cumberbatch, met le plus souvent en avant ses côtés «sociopathe de haut niveau» (il le dit lui-même) et technophile, alors que le héros d’Elementary, joué par Jonny Lee Miller (très tatoué et mal rasé comme j’aime), a l’obsession de rester loin des drogues après une thérapie. Impoli voire goujat et un peu moins geek que le british, il ressemble (enfin je trouve) un peu plus au détective joué par Robert Downey Jr (♥).

John Watson contre Joan Watson

Dans Sherlock, John Watson, superbement interprété par Martin Freeman (je vois Bilbo en Watson… c’est malin té !!),  est un ancien médecin de l’armée britannique blessé en Afghanistan qui devient le colocataire de Holmes. On y retrouve la relation assez classique qu’on avait dans les bouquins.
Elementary a joué la carte de l’audace et de l’originalité (e tils étaient obligé pour rester crédible face aux british !!)). Les puristes de Sherlock Holmes par contre doivent faire des bonds !! John Watson a été transformé en Joan Watson… une femme !!! Une femme oui oui, sensible et douce (jouée à merveille par Lucy Liu qui n’est pas du tout mais du tout aussi dingue que dans Ally McBeal !)). Ancien chirurgien, elle met fin à sa carrière après le décès de l’un de ses patients. Elle gagne alors sa vie en tant que compagnon de sobriété, aidant les toxicomanes à ne pas rechuter.

Virtuose contre petit génie

La série de la BBC est très inspirée et à la scénographie particulièrement soignée, et il faut reconnaître que les créateurs ont réussi à capturer et à restituer ce qui rendait Sherlock Holmes si fascinant dans les œuvres originales.  Sans oublier l’humour so British qui apporte un petit plus non négligeable à Sherlock.
Elementary est plus basique… Mais étonnamment, le tandem Sherlock-Joan marche et ma série est loin d’être un simple remarke US !! On a vraiment envie de suivre, de savoir… Les enquêtes sont bien fichues et on se régale ! En revanche, elle est loin d’être aussi virtuose et originale que sa grande sœur !

Moi je n’ai jamais été fana de Sherlock dans les bouquins… Je l’ai toujours trouvé très suffisant etc… et je lui préférais Arsène Lupin en badboy, génie au cœur chamallow !
Du coup ça se ressent dans mon penchant pour Elementary !
Sans compter que d’un côté on a 3 épisodes… de l’autre 23 !! Mais dans les deux cas, on finit sur Moriarty… et ça promet encore de belles surprises car ce n’est pas du tout traité de la même manière !!

Sherlock est vraiment très très fidèle au bouquin (les enquêtes ect… c’est du Conan Doyle !!) et c’est en fait une projection à notre époque. Elementary se veut plus comme une suite, une extrapolation…

Le mot de la fin sera…

Et je file regarder la saison 2 🙂

Ghost Whisperer (saison 1)

 

  • Créée par John Gray (2005)
  • Avec Jennifer Love Hewitt, David Conrad, Camryn Manheim, …
  • Nationalité Américaine
  • Genre Drame, Fantastique
  • Statut Production achevée
  • Format 42 minutes

Mélinda Gordon a un don que sa grand-mère avant elle avait également : elle peut communiquer avec l’esprit des morts. Elle a désormais aussi une mission : relayer les messages des disparus afin de soulager, voire de sauver, les vivants et permettre ainsi aux esprits libérés de passer de l’autre côté…

La série commence sur le mariage de Mélinda et Jim. Cette saison marque le commencement et le principe de base (les fantômes sont en colère, ils réclament de l’aide et Mélinda les aide à trouver le passage vers l’au-delà) qui est exploré sous toutes ses formes. Ce quotidien est bouleversé par les derniers épisodes de cette saison.


Je crois que j’ai pleuré absolument à chaque épisode !!! Vraiment une série bien menée, et un timing parfait pour les rebondissements de fin de saison ! Perso, je commençais à me lasser du schéma basique de chaque épisode…

Rien de révolutionnaire dans cette série mais elle est agréable et bien fichue !

Doctor Who (saison 7)

Remise au goût du jour en : 2005
Avec : Matt Smith, Karen Gillan, Jenna-Louise Coleman, Arthur Darvill, Alex Kingston
Nationalité : Britannique
Genre : Aventure, Science fiction
Statut : En production
Format : 42 minutes

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l’espace à l’aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s’adapter à l’environnement, a l’apparence d’une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d’une jeune fille. Ensemble, ils font de nombreuses rencontres sur les diverses planètes qu’ils explorent…


Saison 7 finito et…….. bah je suis mitigée !!!

Bon déjà, cette saison est en deux partie… La partie avec Amy et Rory et la partie avec Clara. Mais du coup ça fait limite deux mini saisons et je trouve que ça se ressent au niveau de la continuité du scénar… J’avais pour habitude d’avoir un fil continue tout le long d’une saison et qu’on est la solution à la fin, mais là… ça m semble un peu plus confus…

Mais ça reste topissime comme série, je reviens pas là dessus et puis tu as les épisodes où tu pleures bien comme il faut quoi… Amy et Rory vont manquer… mais Clara a un tel caractère qu’elle prend bien sa place assez vite ! Puis elle était déjà bien dans l’épisode de la fille au soufllé !

Bref, là je suis à jour…….. et vivement la saison 8 !!!!!

En espérant qu’il y ai plus de Daleks !! Et que le nouveau docteur soit bien et à la hauteur des deux derniers !!

Doctor Who (saison 6)

Remise au goût du jour en : 2005
Avec : Matt Smith, Karen Gillan, Arthur Darvill, Alex Kingston
Nationalité : Britannique
Genre : Aventure, Science fiction
Statut : En production
Format : 42 minutes

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l’espace à l’aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s’adapter à l’environnement, a l’apparence d’une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d’une jeune fille. Ensemble, ils font de nombreuses rencontres sur les diverses planètes qu’ils explorent…


Saison 6 bouclée… et trop courte, beaucoup beaucoup trop courte !!

Donc on a un Docteur qui va droit vers sa mort( le fil conducteur), et entre les secrets de River Song (personnage décidément excellent et de plus en plus important), les malheurs qui arrivent à Amy et les pirouettes du Docteur, toujours aussi fantasque et étonnant, cette saison nous réserve bien des surprises. La relation entre le Docteur, Amy et Rory s’intensifie et je dois avouer que j’aime beaucoup beaucoup… Amy n’est pas une Rose qui lâche son mec pour le Docteur, elle n’est pas une Martha qui est la groupie, elle n’a pas le manque de confiance de Donna… Elle est juste grandiose !! Et elle forme un formidable trio avec le Docteur et Rory ! D’ailleurs… Rory, il est juste énorme comme personnage !!! Alors quand on ajoute à ça une River grandiose… Ouah !!

La série a totalement perdu son côté « tchip » et même les effets spéciaux ne piquent plus les yeux ! Gardant l’esprit de la série sans pour autant tourner en rond et en apportant de nouvelles intrigues de plus en plus tordues, cette saison ne perd jamais le rythme… et elle est finalement bien trop courte !!

Voilà… Maintenant j’en redemande !!

Doctor Who (saison 5)

Remise au goût du jour en : 2005
Avec : Matt Smith, Karen Gillan, Arthur Darvill, Alex Kingston
Nationalité : Britannique
Genre : Aventure, Science fiction
Statut : En production
Format : 42 minutes

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l’espace à l’aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s’adapter à l’environnement, a l’apparence d’une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d’une jeune fille. Ensemble, ils font de nombreuses rencontres sur les diverses planètes qu’ils explorent…


Saison 5 terminée, et je pense que cette série est sponsorisée par Kleenex !!

Le changement de docteur… Humm bon j’ai un peu fait du boudin au début, mais bon on s’y fait finalement, puis il a son style à lui, et son duo avec Amy est génial. Amelia Pond… Ouah, ça fait du bien un personnage comme ça !! Et puis l’histoire … Ouaaaah ! Bien pensée ! Un peu beaucoup capilo tractée, mais bien pensée !!

L’épisode avec Van Gogh… Pffff j’ai fait ma madeleine… Super émouvant ce retour au musée, et quand il entend l’artiste qu’il est pour ce guide !

River est géniale ! J’adore son look et l’idée du rouge à lèvres hallucinogène !!

Le final… Pffffiou !!!

Vraiment une bonne saison ! Nouveau Docteur, nouveau look, nouvelle assistante, nouveau Tardis, nouveau tournevis sonique, nouveau logo, nouveau générique, tout est nouveau tout beau et ça perturbe quand même un peu…… et on laisse même tomber Londres un peu pour aller à la campagne ! Ça fait du bien à la série tout ce changement et ça évite de trop penser à David ( 😦 )

Faut avouer que j’ai eu un peu de mal à vraiment accrocher au début… Mais ayant surmonté pire, et les scénars étant bons et inventifs, et torduuuus (avec des Daleks, des Anges Pleureurs, des fissures temporelles …), la réalisation d’une qualité  remarquable, tout ça change et finalement on se prend au jeu et on adopte ce renouveau!

Le bémol serait que du coup, on fait tellement dans le neuf qu’à part River et les vilains… on ne parle pas d’avant… Ni Donna, ni Martha, ni Rose, ni rien en fait…

Mais on est addict, c’trop tard !!! GERONIMO !

Doctor Who (saison 4)

Remise au goût du jour en : 2005
Avec : David Tennant, Freema Agyeman, Catherine Tate, Billie Piper, …
Nationalité : Britannique
Genre : Aventure, Science fiction
Statut : En production
Format : 42 minutes

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l’espace à l’aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s’adapter à l’environnement, a l’apparence d’une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d’une jeune fille. Ensemble, ils font de nombreuses rencontres sur les diverses planètes qu’ils explorent…


On continue le dévorage intensif de la série ! Ça y est… je crois que je suis accroc !!

Kylie Minogue dans un épisode de Noël… Osé !!! Mais très réussi !!

Donna qui revient !!! Donna… J’te kiffe meuf !!! Elle est délire et puis… Plus âgée que les deux autres, elle fait moins groupie ado ! Et puis j’adore son duo avec le docteur moi !!! Et l’épisode où ils se retrouvent est juste génial !!!

Martha is back ! Ok ma belle, mea culpa, t’es quand même pas mal… Moins présente, elle est quand même vachement mieux dans cette saison en étant moins la nana éperdument in love, là elle assure grave et j’ai apprécié la revoir !!

Rose !! Ma chouchoute ! Enfin là je dois dire que tu as été détrônée par la rousse ! Mais tu reste the first dans mon petit cœur ! L’apercevoir tout le long de la saison pour finalement la retrouver courir vers le docteur pendant que moi j’en avais les larmes aux yeux…

Et toi Docteur… DAVID devrai-je dire… sache que pendant que j’écris là, mon petit site de streaming favori charge le dernier épisode et que je viens de hurler (mon voisin a du être ravi…) un « NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON » quand je t’ai vu sur le point de te régénérer… Et là j’ai envie de dire « No way !!! » (oui t’as vu je suis très franglais ce matin !)
Tu ne peux PAS changer. Interdiction !! Comment je vais faire moi sans toi ?! Et ton sourire, ta coiffure improbable, tes converses/costume ?!?  Tes petites lunettes so sayksy… ?!?!? Bien que Donna ai raison… un peu trop maigre… mais m’en fiche ! Je veux bien cuisiner pour toi !! (me voilà en mode Martha O_O )

Dooooonc cette saison 4. Ben d’la bombe bébé !! Bon les abeilles et les planètes disparaissent, ça on a bien compris et à la fin on comprend aussi pourquoi !
On comprend aussi que quoi qu’il se passe, les Daleks sont éternels !! (EXTERMINAAAATE)
Que les pilules miracles pour maigrir c’est mal, que le GPS c’est mal, que le docteur il trouve Donna brillante, qu’il a eu une fille façon je suis hermaphrodite, et on soupçonne grandement, que la Madame Benton de Urgence, ça va aussi être la Madame Docteur… sinon pourquoi lui avoir donné son nom ?

Le double épisode de la bibliothèque est épique ! Le final est… en cours de chargement, mais il promet d’être top aussi !! (si ça change de docteur en cours, je vais faire du boudin je préviens !!)

Puis on croise Merlin en ado gothique… on croise le loup garou de Being Human (uk) en aspirant sur le Titanic, et on recroise Harriet Jones (Ex premier ministre / Oui on sait qui vous êtes)

ça y est… je suis en manque ! Je file regarde le final saison 4 !!!