Les perles de 2014…

Ouai je suis en cogitage de fac ou pas fac… études ou pas études… (merci les chouchoux qui m’ont répondu sur FB d’ailleurs !!! Continuez, faut ça me cogite encore le cerveau ^^)

Du coup pour rester dans ce thème……

 

Les perles !!!!

 

L’honnête : « Je dois dire que je n’ai objectivement aucune connaissance sur Kant. »

Le pacifiste : « Pourtant, pour être heureux, certains font des actes très méchants : violer, tuer, massacrer, torturer, découper, écorcher… Mais il n’est pas nécessaire toujours d’en arriver là. »

L’introspectif : « Pour se connaître, il font se faire s’enfoncer profondément en soi et s’interroger sur ce qu’on veux. »

Le persécuté : « On vit pour être heureux, mais des gens voudraient qu’on soit pas heureux (Etat, parents, professeurs, SNCF… ) »

Le pragmatique : « Se connaître soi-même nécessite une bonne connaissance de soi. »

Le poète : « Notre liberté de choix peut se fracasser devant l’arc-en-ciel de nos émotions. »

Le nutritionniste : « Pour vivre dans la joie et l’allée graisse, il faut faire des sacrifices. »

Le physicien : « Mao Zedong a envoyé un ultime atome à ses opposants. »

Le pharmacien : « Au fil des années, la méfiance des européens fait qu’il sont devenus antisceptiques. »

Le pédagogue : « Le but du texte c’était d’arriver au fédéralisme : pour l’expliquer de façon simple, on prend chaque président des pays et on lui dit : « C’est fini, tu commandes plus !«  »

Le prudent : « Au départ, c’est Christophe Colomb qui a découvert la Chine, juste avant de découvrir les indiens. On pense que Vasco de Gama y est peut être passé, mais on a aucune certitude. »

L’approximatif : « On peut presque comparer la Chine à la France, sauf au niveau de la taille, de sa puissance financière, du nombre d’habitants et de la langue. »

Le grec : « Ce poème comprend beaucoup de comparaisons et d’amphores. »

L’insensible : « Devant de tels vers, on ressent une émotion comprise entre le néant intégral à l’incompréhension. »

Et le préféré, celui qui dit tout haut ce que certains pensent tout bas : « Amis lecteurs, les thèmes abordés par les poètes ne sont pas toujours sérieux et graves : ils sont parfois chiant aussi ! »

 

 

 

ça me rappelle mon oral de français en 1ère… En plus j’étais en L… Et dans l’année on avait entre autre étudié Baudelaire et Maupassant… Et bon, Baudelaire, autant quand t’es un ados torturé tu kiffes ce qu’il a pondu, autant à triturer c’est moyen bof évident… Maupassant beaucoup plus simple, et intuitif pour moi !

Bref, j’arrive devant l’examinateur de l’oral…

– Bonjour Mademoiselle, faites moi voir vos textes… Bien, un Baudelaire ça vous ira ?

– Non…

– Pardon ? … Euh… Vous voudriez lequel ?

– Pierre et Jean, dernier chapitre ?

– Très bien allez y !

Et c’est comme ça que Didi à eu 18 à son oral !!!(-1 pour le fait que j’ai choisi le texte 😉 )
La belle époque ça !!! Quand je dis que j’aime les lettres c’pas une blague ! Et la grammaire et l’orthographe encore plus O_o Bizarre hein !

Bon week end les choubidoux !!

signature